🎁 Formation : Se sauver des écrans

Comment réussir à sortir ses enfants de l'addiction aux écrans sans culpabiliser


- Formation gratuite -

Jeux pedago : ça sert vraiment à quelque chose ?

​Vous vous demandez comme moi si les « jeux pedago » servent l’intérêt de l’enfant ou bien, l’intérêt de ceux qui vous les proposent. En effet aujourd’hui on peut trouver toutes sortes de jeux éducatifs, pédagogiques, etc. Ce n’est pas le nombre qui fait foi, ni même la qualité du jeu, on le sait. Mais plutôt la pertinence, c’est ce que je vais vous montrer dans cet article :

More...

​Jeux pedago kézako ?

Déjà il faut commencer par la base, qu’est-ce qu’un jeu à visée pédagogique ? Tout d’abord il est bon de rappeler que l’enseignement qui est dispensé à nos enfants provient de « référentiels pédagogiques » qui sont donnés par le Ministère de l’éducation Nationale​. Ainsi, tous les enseignants d’un même niveau doivent enseigner les mêmes choses (pas de la même manière, ni dans le même ordre). Un jeu pedago est un donc un outil d’enseignant, qui permet d’amener une science à des élèves.

Récemment, des réformes ont eu lieu dans les référentiels pédagogiques laissant place à un système qui fonctionnent en « compétences » plutôt qu’en « enseignements » de façon à rendre l’éducation plus concrète, plus réelle. Les jeux aident à ce changement car ils offrent directement un espace dans lequel l’enfant va se placer en expérimentateur.

Maintenant, les « jeux pedago » ont des limites comme toute méthode. En effet, un des aspects qui doit être pris en considération est justement le fait qu’ils doivent s’inscrire dans une continuité pédagogique. Il ne suffit pas d’acheter un jeu de mathématiques pour qu’un enfant s’améliore dans ce domaine. Il y a toute une mécanique éducative à mettre en place pour rendre ces jeux utiles. Sans quoi, 6 mois plus tard il faudra de nouveau tout apprendre.

​Quand le jeu s'arrête..

​On peut utiliser des plateformes dans lesquels ce travail est en partie réalisé. Dans ce cas là plusieurs problèmes doivent être résolus. Notamment l’aspect humain, l’enseignement est avant tout une relation entre deux personnes, un échange verbal ET non-verbal. Il y a le « faire » certes, mais aussi « l’être ». Rappelez-vous des façons de faire de vos enseignants, elles vous ont façonnés sans que vous le sachiez. De plus si ce n’était pas nécessaire, cela ferai déjà très longtemps que les enseignants seraient remplacés par des robots. Ainsi utiliser des jeux pedago doit se faire en compagnie d’un parent qui doit adopter une posture d’éducateur bienveillant.

Un autre aspect important est la personnalisation de la progression. Souvent, les plateformes d’apprentissage, ou encore les jeux éducatifs que l’on peut utiliser chez soi manque de ce point cruellement. Quand vous étiez en cours, que vous ne compreniez pas, soit le prof vous l’expliquait à votre façon pour vous faciliter la compréhension, soit c’était un camarade de classe. Alors que dans les sites, applications, …, cette humanisation-là n’est pas possible. Il y a beaucoup trop de personnes à la fois. Ainsi, de nouveau la présence d’un parent bienveillant, qui laisse faire des erreurs, qui explique de façon personnelle est une d’une grande importance.

Pour terminer et pour encore assoir la place de l’humain, il y a le besoin du jugement. Combien de fois on a été déçus de n’avoir « que cette note là », que l’on nous reprenne dans tel exercice, ou encore pendant tel cours ? Tous ces jugements nous ont construits en tant qu’être et nous ont permis de nous façonner (même si des fois ça faisait un peu mal :’( ). Si on compte sur les systèmes de points, d’étoiles ou autres utilisés dans les « jeux pedago » en ligne, alors nos enfants ne pourraient pas apprendre à se critiquer eux-mêmes, compétence essentielle de tout apprentissage.

​Toujours dire youpi ?!

​On peut se demander si les jeux éducatifs ne sont pas un moyen d’empêcher nos enfants à apprendre le sérieux. Après tout on peut se dire que le jeu pousse l’utilisateur à sans cesse rechercher une gratification, phénomène contraire à la réalité où souvent il faut prendre sur soi longtemps pour ne peut-être rien obtenir.
En réalité voir le monde de cette façon est trop réducteur, le sérieux n’est pas une finalité mais un outil pour atteindre quelque chose. Pendant un « jeu pedago » on peut tout à fait faire preuve de beaucoup de sérieux pour justement réussir le jeu. Il suffit de voir pour cela des jeux comme une chasse au trésor (pékin express pour visualiser avec notre regard d’adulte) dans laquelle les participants seront en concurrence parfois même rude, alors qu’il s’agit d’un jeu. On comprend que le sérieux est un état d’esprit utile dans ce moment pour trier correctement les informations et prendre les bonnes décisions.

Le choix du jeu

​C’est là où c’est vraiment difficile de faire le point. Plusieurs questions devraient nous venir à l’esprit avant même de penser à l’argent ou au temps qu’un jeu éducatif peut prendre. Notamment, quelles sont les affinités de mon enfant ? Quelles sont les intelligences dans lesquelles il est le plus à l’aise ? Quel support sont les plus faciles à utiliser pour l’adulte qui va l’accompagner ? Dans quel domaine veut-on s’efforcer et comment cela rentre dans sa progression actuelle ? Est-ce qu’il est nécessaire de reprendre certains concepts ou bien faut-il approfondir ? Et surtout : Comment rendre un apprentissage utile sur le long terme ?
Je vous invite à trouver la réponse à ces différentes questions dans mes prochains articles

A vous de jouer !

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

%d blogueurs aiment cette page :